Bien choisir sa bouteille de calvados : ce que nous dit l'étiquette

Mes petits chéris…
Face à la très surprenante recrudescence des jérémiades de parents me reprochant, je cite : « des méthodes éducatives peu orthodoxes », je tiens à annoncer tout de suite à la masse de geignards présents dans votre ignorante assemblée que les vacances sont terminées.

On n’est pas à la Star Ac’, ici !

Fermez la bouche vous allez gober les mouches que je veux entendre voler.
Comme annoncé à l’issue de ma précédente et première mais néanmoins brillante prestation, la présente leçon a pour objet de savoir comment bien choisir sa première bouteille de calvados.
Autant vous prévenir tout de suite et freiner les ardeurs pubescentes de certains : comme le rhum, vous ne vous ferez pas en un jour.
Autrement dit que ceux qui pensent postuler au Concours du Meilleur Sommelier sitôt la sonnerie retentie peuvent y aller dès maintenant ; je n’ai pas le pouvoir de rendre intelligent.
Ici, comme pour le calvados, il faut prendre le temps de s’imprégner des choses, et avoir au moins retenu de ma première leçon que la patience est l’un des trois piliers de la dégustation, avec l’esprit critique et la persévérance.
Bien. Je reprends donc pour les courageux qui reste… :
On prend son cahier et on note !

L’étiquette : un certain art de la première approche

Etiquette Vénérable R.Groult ©F.FromentinL’étiquette est, selon moi, à comprendre également dans le sens « l’étiquette ».
Ce petit morceau de papier autocollant qu’arborent fièrement les bouteilles de calvados n’a pas pour seule vocation de faire joli ; il est la politesse du calvados contenu dans la bouteille.
L’étiquette veut que lorsque deux personnes se rencontrent pour la première fois, elles se présentent brièvement ce qui permet de faire (ou pas) plus amples connaissances.
C’est une première approche très codifiée dans le cas de l’étiquette d’une bouteille de calvados mais qui permet rapidement de savoir à qui nous avons affaire.
Il est donc primordial de savoir décrypter les informations que nous livre cette carte d’identité.

Lire une étiquette de calvados

Concrètement, aujourd’hui, que trouvons-nous d’inscrit sur l’étiquette d’une bouteille de calvados ?
Principalement (voire uniquement) ce que la loi impose de mentionner : 

 

Les mentions obligatoires

La dénomination de vente

Le nom ou la raison sociale et l'adresse du fabricant

Le titre alcoométrique volumique en % vol.

La contenance

Le pictogramme ou message sanitaire préconisant l’absence de consommation d’alcool par les femmes enceintes

Le logo "point vert" en cas d’adhésion auprès d’un organisme compétent

La mention d'Appellation d'Origine Contrôlée

Cette mention ne fait pas partie des mentions obligatoires mais des mentions facultatives réglementées.
Cependant pour que l’eau-de-vie de cidre normande puisse recevoir la dénomination de vente « calvados », elle doit répondre au cahier des charges d’une des trois AOC Calvados (AOC Calvados Pays d’Auge, AOC Calvados Domfrontais ou AOC Calvados).
Unique sésame permettant d’apposer la dénomination « calvados » sur l’étiquette du spiritueux normand, le label d’Appellation d’Origine Contrôlée est également un gage de qualité, de savoir-faire et d’origine.
Pour résumer, indiquer sur l’étiquette de son calvados la mention d’appellation prouve que le produit répond au cahier des charges de l’appellation, que c’est bien du calvados (qu’il a donc le droit de l’afficher fièrement sur sa bouteille) et qu’il répond aux exigences de qualité et d’origine établies par ledit cahier des charges.
Autrement dit, cette mention facultative réglementée devient quasi obligatoire (dans l’intérêt du producteur).

Les mentions facultatives réglementées

La mention « production fermière » ou « produit fermier »

Elle indique que l’eau-de-vie a été produite "à partir de cidre ou poirés fabriqués sur l’exploitation du producteur avec des pommes à cidre ou poires à poirés récoltées exclusivement sur la même exploitation et mise en bouteille sur l’exploitation".

La mention de vieillissement

Le producteur peut préciser l'âge du calvados. Compte d'âge, millésime ou âge du plus jeune calvados composant un assemblage, cette indication importante n'est néanmoins pas des plus limpides; c'est pourquoi la question des mentions d'âge du calvados fera l'objet d'une prochaine leçon.

Maintenant que nous savons ce que nous dit une étiquette de calvados, nous verrons, dans la troisième leçon, ce que nous apprend ce qu'elle nous dit.
Rangez vos cahiers, vos stylos. Fin de la leçon.

Mr F.