La nouvelle image de la maison Groult

1200x400groult

Les Groult et les couleurs

Le premier semestre 2017 touche à sa fin et la maison Roger Groult a déjà surpris son petit monde avec ses trois nouveautés. A la tête des Calvados Roger Groult depuis plusieurs années, Jean-Roger Groult imprime désormais sa patte autant sur la production que sur les étiquettes de ses calvados.

Du jeune avec du vieux

Si vous vous êtes attardés un brin sur l’article concernant les trois nouvelles expressions de la maison Roger Groult, vous avez, sans aucun doute, relevé le changement esthétique opéré sur les bouteilles et leurs étiquettes.
Le fait que ce soient des éditions spéciales et limitées présentées comme des expérimentions vous a peut-être porté à croire que ce changement ne concernait que ces expressions. Et bien non.
Si vous achetez une bouteille de calvados Vénérable, vous constaterez la même évolution (et c’est valable pour l’ensemble de la gamme des calvados Roger Groult). Non content de surprendre la communauté calvadophile avec ses trois dernières nouveautés (des calvados affinés en fûts de Jurançon, en fûts de Xérès et en fûts de whisky), Jean-Roger Groult semble bien vouloir faire de 2017 une année d’évolution, son évolution.
En effet, le temps est venu pour le représentant de la cinquième génération de cette lignée de producteurs de calvados de s’approprier l’héritage familial, de lui appliquer sa patte et ainsi perpétuer l’esprit de transmission, véritable ADN de la maison Groult.

Évolution ne veut pas dire révolution

Ancienne et nouvelle bouteille de la maison Groult

En ce qui concerne la production de calvados, le savoir-faire familial et l’esprit de la maison constituent le socle qui va permettre aux nouveautés d’acquérir leur véritable identité.
Dans le cadre d’une évolution de l’identité visuelle de la maison, la démarche est inverse ; il s’agit de faire en sorte que la nouvelle identité conserve l’esprit de la lettre mais pas la lettre elle-même. Ce que Jean-Roger traduit très bien dans sa présentation lorsqu’il écrit que le but de cette évolution est de « recréer un habillage pour les flacons, plus contemporain mais tout en respectant l’historique de la maison, l’aspect artisanal de la production, et surtout la qualité des calvados. »

Une histoire de sang lier…

Je ne sais pas si l’on peut taxer Jean-Roger d’être une tête de cochon mais ses étuis comme ses bouteilles arborent désormais une belle tête de sanglier. 
Cela n’a aucun rapport avec le caractère du patron, vous vous en doutez, ni avec d’improbables origines ardennaises. Non, la tête de sanglier, ou hure, est tout simplement l’emblème historique du domaine : le Clos de la Hurvanière.
 

Nouvelle étiquette des calvados Roger Groult

Pour le symbole lié à l’histoire de la maison, il n’y avait donc pas à chercher midi à quatorze heure, la hure s’imposait. Pour le reste, l’étiquette abandonne son look parcheminé « très traditionnel » (dixit Jean-Roger), pour revêtir une livrée plus chic et contemporaine tout en conservant l’élégance de la simplicité. 
Et, à bien y réfléchir, s'il fallait coller une étiquette sur les calvados Roger Groult, c'était bien celle-ci.

Calvados spiritueux AOC Calvados nouveauté Normandie cuvée spéciale meilleur Calvados Pays d'Auge Calvados Roger Groult