Inauguration du nouveau site du groupe Spirit France

Vue extérieure du bâtiment ©F.FromentinCe n’est pas faute de vous l’avoir annoncé !

Le 12 novembre 2015, dans notre article intitulé « Et si Spirit France nous faisait un complexe ? », nous vous annoncions l’intention du groupe Spirit France d’acquérir un terrain de quatre hectares situé à Reux, près de Pont-l’Evêque, pour y installer une nouvelle structure de 11 000 m².
Et, comme lorsqu’on dit que l’on suit un dossier, on le fait, nous nous sommes rendu sur place mercredi 12 avril 2017 pour assister à l’inauguration de ce complexe tant attendu.    

En deux mots : c’est grand !

876 m² de bureaux, 2248 m² de chais, 2206 m² d’embouteillage et 3791 m² de stockage réunis sur la même surface, je peux vous dire que ça fait grand. Lorsque l’on y ajoute les deux chais de 2000 m² chacun du site Reux 1, inaugurés en décembre 2014, et désormais directement reliés à la nouvelle structure Reux 2, ça fait même très, très grand ; 8,3 hectares pour être précis.
Et oui, quand Spirit France fait un complexe, c’est loin d’être d’infériorité !

Vue extérieure du bâtiment ©F.Fromentin

Ce projet qui a nécessité plus de 9 millions d’euros d’investissement vise à asseoir la position de leader du groupe qui, en modernisant et en regroupant ses activités administratives et de production, va pouvoir augmenter sa capacité de production.

Spirit France dispose donc désormais de 6248 m² de chais placés sous la haute surveillance des deux maîtres de chais du groupe : Jean-Luc Fossey pour les calvados Père Magloire et Richard Prével pour les calvados Boulard et Lecompte.

Une fois que les calvados ont terminé leur séjour en fût, ils n’ont pas loin à aller pour rejoindre l’une des deux toutes nouvelles chaînes d’embouteillage (une dédiée aux bouteilles Père Magloire et une aux bouteilles Boulard et Lecompte).
Embouteillés puis encartonnés les différentes expressions des trois marques n’ont ensuite plus qu’à patienter dans l’espace de stockage avant de voyager vers la France ou l’un des 80 pays où s’exportent les produits du groupe.

Le bâtiment tout en longueur, à la façade aux reflets de cuivre, de bois et de zinc intégrée au paysage, a été inauguré par Serge Der Sahaguian, directeur général du groupe Spirit France, Jean Dutacq, maire de Reux, Audrey Gardenne, conseillère départemental du Calvados, Sophie Gaugain, première vice-présidente du conseil général de Normandie, de Nicole Ameline, députée et de Didier Bédu, président de l’I.D.A.C.

Serge Der Sahaguian lors de l'inauguration ©F.Fromentin

Et, si le petit cocktail qui a suivi a été l’occasion d’évoquer la suite du projet global de Spirit France avec l’ouverture prévue au printemps 2018 de son Calvados Expérience, il n’a pas été possible d’en apprendre davantage sur ce parcours initiatique destiné au grand public et présenté comme le temple du calvados (lire notre article pour plus de précisions).
Inutile d’insister, rien ne fuitera d’ici mars 2018 ; tout se fait dans le plus grand des secrets…

 

Calvados Calvados Boulard spiritueux calvados Lecompte calvados Père Magloire Spirit France AOC Calvados nouveauté Pays d'Auge Normandie